LE MARIAGE DU CIEL ET DE L’ENFER

Cette composition est une adaptation du recueil de poésie de William Blake ( 1757-1827) « Le mariage du Ciel et de l’Enfer » . Son personnage est un poète prophète, artiste philosophe. C’est à travers ses visions prophétiques et ses démons qu’il mélange légende et réalité. « Le mariage du Ciel et de l’Enfer » reflète une inversion des valeurs et des terminologies ou Energie et Raison, Corps et Âme sont redéfinis. Remettant en cause notre morale chrétienne, William Blake s’attache à écouter ses visions prophétiques et se laisse guider par le diable afin de sortir des carcans idéologiques.

I Rintrah rugit – II Le Bien et le Mal – III La voix du diable – IV Ceux qui répriment leur désir – V Vision mémorable – VI Les proverbes de l’Enfer – VII Le coeur de l’Homme

Creation : 2019

NATION NATURE

Qu’est ce que la Nation ? Quelles représentations en avons-nous ?
Cette pièce donne à entendre une pluralité d’interprétations de l’idée de Nation tout en la confrontant à celle de la Nature.
Elle est une adaptation acousmatique de l’installation sonore « Chemin de traverse » créée pour le festival Hors Pistes 2018 de Pompidou « La Nation et ses fictions ».
Elle se base sur des interviews menées par le collectif Kom.post.

Création : 2018

UNE BALLADE AVEC MARIO ET LEÏLA OU DE L’UTILISATION LIBRE ET NON-AGUERRIE D’UN ENREGISTREUR

Une ballade.
A Noël.
De l’indésirable et de l’absurde. Du détournement.
Mario et Leïla s’emparent de mon enregistreur et en font leur nouveau jouet – « beaucoup plus drôle qu’un ballon » – « met le son à fond ! » . Ce sont ici ces prises de son qui sont exploitées. 

J’ai voulu rendre compte de l’utilisation non conventionnelle de l’enregistreur, d’un acte instinctif et submergé dans la découverte quine respecte aucunes notions du « beau » son. Je me suis attaché à garder des prises bruts et à travailler sur ces sons dits « indésirables »pour en faire sortir leurs substances musicales.

A l’égal des craquements, des frottements, des saturations, du vent, j’ai voulue partager l’imagination de ces enfants qui pour des adultes semble sans queue ni tête et serait jugée comme du non-sens.

Création : 2017

QU’ANAM FAR DELS NOSTRES VINT ANS

Cette pièce a été réalisée à partir de textes de trois grandes figures occitanes de la région Toulousaine. Celle de Jean Jaurès (1859-1914), de Pierre Goudouli (1580-1649), grand poète occitan et de Alem Surre Garcia (1944), poète occitan contemporain.

Cette composition est née de la volonté de rendre poreux le territoire du patrimoine Occitan et celle de la création contemporaine afin de ré-actualiser une tradition par la création.
Elle est éminemment ancrée dans le questionnement d’une jeune génération face à sonavenir où, loin d’une vision manichéenne, la peur, le bonheur, le pessimisme et l’espoirs’entrechoquent.

Création : 2016

LE TROU DE LA LUNE

« Le Trou de la lune » est née d’une collaboration avec Victor Ginicis lors de la créationd’ « Outrevoir » en Juin 2015 dans le cadre du CRR de Toulouse, spectacle transdisciplinaire pour 5 comédiens , vidéo et bande radiophonique.

Le texte de Victo Ginics raconte le cheminement qui mène à ce lieu ou la lune ne peut être perçue que dans un angle spécifique au travers des montagnes .
Ce texte questionne la véracité de nos croyances, la relativité de toute interprétation.

C’est à partir de cette version Radiophonique qu’a été créée la version acousmatique, où le texte a donné naissance à l’expression sans barrière de la matière sonore.

Création : 2015